14 messages à transmettre à une victime de violence conjugale
Retour en arrière

SOS-Info Soutenir et aider

14 messages à transmettre à une victime de violence conjugale

5 min. de lecture

Il est normal de se retrouver sans mots face à une victime de violence conjugale. Il peut être difficile de savoir quoi répondre à sa souffrance, à son ambivalence et à son impuissance, tout en évitant de mettre de la pression sur ses choix ou sur le rythme de ses démarches. Voici 14 messages simples qui peuvent faire une grande différence pour soutenir une victime de violence conjugale et lui donner envie de continuer à s’exprimer sur ce qu’elle vit avec soi ou quelqu’un d’autre.

1

Je te crois.

2

Tu as bien fait de m’en parler.

3

Je suis certaine que tu as des bonnes raisons d'éprouver (un malaise, de la peur, de la peine, etc.) face à la situation.

4

Tu as le droit d'avoir une perception différente de celle de ton partenaire.

5

Peu importe la situation, ton partenaire n'aurait pas dû agir ainsi envers toi.

6

C'est normal d'avoir cru en sa bonne volonté et d’avoir espéré que les choses s’améliorent.

7

C’est une situation complexe et je comprends que tu aies de la difficulté à y voir clair.

8

Tes réactions sont normales, c'est ce que tu subis qui ne l'est pas.

9

C’est épuisant, physiquement et mentalement, de vivre dans un tel stress.

10

Tu as le droit de prendre ton temps pour prendre la meilleure décision pour assurer ta sécurité et celle de tes enfants.

11

Tu es la personne la mieux placée pour juger de ta situation et de ce qu’il faut faire.

12

Je ne ferai rien sans ton accord.

13

Il existe des ressources qui peuvent t’épauler à travers tout ça.

14

J’ai confiance en ton jugement. Tu prends les meilleures décisions possibles dans le contexte.

Ça a pris plusieurs années avant que je parle à quelqu’un de la violence que je subissais. Je craignais que mes proches me jugent ou qu’ils soient en colère contre mon conjoint. J’en ai parlé à ma meilleure amie en premier. Sa réaction a été chaleureuse, compréhensive et respectueuse et ça m’a tellement soulagée ! Grâce à elle, j’ai pris la chance d’en parler à ma mère. Ensemble, elles m’ont redonné du courage et, avec leur appui, j’ai consulté une ressource spécialisée en violence conjugale quelques mois plus tard. L'aide concrète et le soutien moral de mon amie et de ma mère ont fait une immense différence pour moi et pour mes enfants durant notre long chemin vers la sécurité.

Femme - 37 ans - Survivante

Bien que la violence conjugale touche majoritairement des femmes, elle peut aussi toucher les hommes et les personnes issues de la diversité sexuelle et de genre. Les services de SOS violence conjugale sont offerts à toutes les personnes touchées par la problématique.

Des questions ?
Besoin d'en parler ?
Nous sommes là.

Contactez une intervenante

Comment effacer les traces de son passage sur le site de SOS ?

Lorsque vous naviguez sur Internet sur un ordinateur, sur une tablette ou sur un cellulaire, vos activités sont enregistrées automatiquement par le navigateur que vous utilisez (explorer, safari, firefox, chrome, etc.). Malheureusement, cela signifie que votre partenaire pourrait retracer tous les sites que vous avez visités en consultant votre historique de navigation. Il est possible d’effacer les traces de votre passage sur notre site. Nous vous conseillons de consulter cette page pour savoir comment faire. 

Dans certaines situations, il pourrait être préférable de consulter notre site à partir d'un appareil auquel votre partenaire n'a pas accès : l'ordinateur le téléphone d'une amie, au bureau, à la bibliothèque, etc. Votre sécurité est importante.